Comment gagner sa vie grâce à l'embellissement du regard

Suite à de nombreuses requêtes, aujourd’hui j’aborde un thème qui j’espère vous fera plaisir : comment gagner sa vie grâce à l’embellissement du regard ?


Je ne devrais même pas utiliser le terme « aborder » car dans cet article, je vais essayer de pousser les choses à fond afin de vous donner toutes les clés pour que vous puissiez vous lancer. Si jusque-là vous doutiez et que vous ne saviez pas par où commencer (ce qui est tout à fait normal), j’espère que quand vous aurez fini de lire cet article, vous n’aurez plus peur et que vous passerez à l’action !

Je ne prétends pas tout connaître car je continue tous les jours à me perfectionner et à apprendre mais je pense que grâce à mon expérience depuis plus de 6 ans dans le domaine de la beauté, j’ai de précieux conseils à vous donner.

Dans cet article, je vais vous dire CONCRÈTEMENT comment faire pour gagner votre vie grâce à l’embellissement du regard. Moi, j’étais seule et je n’ai pas été guidée. Aujourd’hui, j’ai envie de vous donner les conseils que j’aurais voulu recevoir pour évoluer petit à petit et vivre de mon activité.

Vous vous direz peut-être « mais elle est folle ! Elle donne sa stratégie ! Pourquoi fait-elle ça ? Elle aura plus de concurrence ! » C’est niet ! Ma façon d’être c’est d’être dans le partage. Si vous n’aviez toujours pas compris, ce que j’aime c’est aider les gens à sortir de leur zone de confort pour vivre la vie qu’ils méritent. Ma mentalité n’a jamais été de laisser les gens derrière car je suis certaine qu’il y a une place pour tous et que chacun a son talent. A partir du moment où on se concentre sur soi et qu’on donne tout ce qu’on a pour être la meilleure version de soi-même, la concurrence n’est même plus un mot qui fait partie de son vocabulaire.

J’espère sincèrement que cet article vous permettra d’atteindre vos objectifs.


Tout d’abord, je vais en remettre une couche sur la confiance en soi mais je sais que c’est plus que nécessaire : gardez en tête que c’est à vous de décider si votre projet est bon ou non ! Ce n’est pas parce qu’on vous dit non une fois, qu’on vous dira non tout le temps. Défoncez les portes qu’on vous ferme ! Ne laissez pas l’avis de quelqu’un gâcher vos ambitions. Si vous y croyez, faites-vous confiance ! Comme j’ai pu vous expliquer dans mon article précédent Être son propre patron, personne ne croyait en moi. Si je n’avais pas suivi mon instinct, jamais je ne me serais lancée. Il faut que vous vous créiez une bulle, qui sera imperméables aux mauvaises ondes parce que croyez-moi, vous devrez conserver toute votre énergie pour travailler dur.


Vous n’aurez pas le temps de vous apitoyer sur votre sort et d’écouter les critiques (non constructives) qui flottent autour de vous. D’ailleurs, votre aventure vous permettra de faire naturellement un tri dans votre entourage, vous verrez ! Alors fixez-vous vos propres objectifs et donnez tout pour les atteindre.




Le statut.


Pour débuter votre activité en toute légalité, il faudra déclarer votre structure. Au début, je vous conseille le régime micro-entreprise (anciennement auto-entreprise), il s’agit d’un régime simple et rapide à créer. Les démarches se font en ligne et sont gratuites. Vous pouvez vous faire aider par votre centre de formalités des entreprises (CFE) référent pour 60€.  Vous recevrez vos numéros d’identification sous 1 mois maximum. Pour l’embellissement du regard, le code APE adéquat sera le 96.02B - Soins de beauté.


Une fois votre activité lancée, vous pourrez évidemment faire évoluer votre régime selon vos ambitions et votre chiffre d’affaire (CA). En effet, bien que le régime micro-entreprise soit assurément le plus simple à gérer (déclaration du CA et paiement des cotisations simples et centralisées sur le site de l’URSAFF), l’inconvénient principal est qu’il impose un plafond de CA à ne pas dépasser. Ce dernier est de 72 600€/an. De plus, en cas d’investissement important, le régime micro-entreprise n’est pas forcément le plus avantageux. Enfin, il ne permet d’embaucher d’employés, mais bon là on part du principe qu'on débutent, alors chaque choses en son temps.


Ce qu’il faut retenir : le montant des cotisations à payer étant fixe (22% à 24% du CA), le régime micro-entreprise permet de se concentrer pleinement sur le développement de son activité. À un moment donné, il vous sera probablement favorable de changer de statut.

Je ne m’étendrai pas plus longtemps sur cette partie, car il est facile de se renseigner sur internet ! Cependant, comme je vous ai déjà fortement recommandé dans mon article précédent : entourez-vous de gens compétents dans ce que vous ne savez pas faire. À l’échelle d’une micro-entreprise : dégotez-vous un bon comptable ! Vraiment. Cette personne vous aidera à faire les bons choix, à gérer votre argent et à établir vos plans budgétaires. Au début de mon activité, j’ai très mal été accompagnée. Un bon comptable vous accompagnera, il vous suivra et vous aidera réellement à vous développer, si vous sentez et que vous constatez que votre évolution n'est pas bonne et que le suivi comptabilité est trop fouillis alors il faudra changer de comptable.


L’investissement initial pour se lancer.


En tant que micro-entreprise, votre structure n’a pas besoin de capital initial. Vous pouvez donc juridiquement commencer avec 0€. Par contre, pour démarrer votre activité d’embellissement du regard, vous devrez impérativement investir dans 3 choses :

  • Une formation qui vous permettra d’acquérir les bases de l’extension des cils pour débuter votre activité.
  • L’achat d’équipements.
  • L’achat de consommables.

Concernant la formation, je ne peux que vous recommander la formation niveau 1 – Les bases de l’extension des cils que nous proposons chez Zineb Gabriel Academy. Il s’agit d’une formation de 650€ au terme de laquelle vous aurez acquis les bases de la pose d’extensions et vous saurez réaliser une pose cils à cils. Je suis très fière de cette formation que je ne cesse d’améliorer grâce aux retours de mes élèves. En plus, vous n’imaginez pas le plaisir que je ressens à voir mes élèves se lancer après l’obtention du certificat d’aptitude ! J’entends beaucoup de filles qui souhaiteraient faire des formations globales et apprendre en une fois à réaliser différents types de poses. Ce n’est pas possible, faites-moi confiance, il vous faut de la pratique ! Il faut absolument commencer par du cil à cil et apprendre les bases pour obtenir un joli résultat. Il faut être patiente, comprendre la complexité du métier et se perfectionner avant de se lancer dans des techniques plus lourdes tel que le volume russe. L’objectif est d’être une véritable Technicienne en extension de cils donc commencez petit, soyez patiente et perfectionnez-vous au fur et à mesure des clientes. Petit à petit vous gagnerez en aisance et en précision dans vos gestes. C’est à ce moment que vous pourrez vous lancer dans des techniques plus avancées.


Les équipements :


il s’agit de mobiliers indispensables pour débuter votre activité ! Investissez selon votre budget mais vérifiez tout de même la qualité puisque le but est de conserver aussi longtemps que possible le matériel. Pour info, j’ai la même table de massage depuis le début de mon activité !

  • Une table de massage.
  • Une lampe pour travailler.
  • Un tabouret.
  • Une desserte pour poser votre matériel.
  • Des pots/accessoires de rangements.

Le consommable :


Pour une vingtaine de clientes,


Les quantités données correspondent à un besoin en matériel pour une vingtaine de clientes. Cela vous coûtera 165€ ce qui peut paraître beaucoup. Mais imaginons que vous fixiez le prix d’une prestation à 50€, alors pour 20 clientes vous gagnerez 1000€ ! Vous êtes d’accord que les 165€ d’investissement en valent la peine ? 

Donc, pour vous lancer il vous faudra grosso modo 1000€/1500€. Si cela vous semble beaucoup, pensez à tout l’argent que vous mettez actuellement dans vos loisirs et dans vos plaisirs (les habits, les sorties, la salle de sport, les cigarettes, l’alcool). Maintenant, imaginez que vous arrêtiez ces dépenses le temps de vous créer une enveloppe suffisante pour réaliser vos projets. En combien de temps pourriez-vous obtenir ce dont vous avez besoin ? Se restreindre quelques temps n’en vaut-il pas la peine ?


Quelques exemples pour commencer à économiser : 

  • Résiliez votre abonnement tel que netflix, ou autre extra pas si nécessaire pour le moment.
  • Arrêtez ou diminuez les cigarettes,
  • Refusez les sorties (vos vrais amis ne vous en tiendront pas rigueur car ils vous soutiendront dans votre démarche),
  • Faites une liste de course pour la semaine ou le mois et n’achetez rien d’autres.

Sacrifiez-vous le temps d’économiser ce dont vous avez besoin. Ne vous inquiétez pas ! Avec ce que vous gagnerez, vous pourrez recommencer à vous faire plaisir et à utiliser l’argent que vous gagnerez comme bon vous semble. Mais on n’a rien sans rien ! Faites une liste des choses à acheter, créez-vous des enveloppes pour chacune d’entre elles et économisez en conséquence. Je vous assure que ces sommes se trouvent rapidement : économisez votre argent de poches si vous en avez, inscrivez-vous en boîtes d’intérim pour travailler en parallèle de vos études, faites des doubles journées de travail ! Je vous ai prévenu, il va falloir travailler avant de se faire plaisir !


Par contre, ne vous blâmez pas si cela prend plus de temps que prévu ! C’est un point qui me tient à cœur et que vous devez absolument comprendre avant de commencer : les choses prennent souvent du temps, des imprévus peuvent survenir et C’EST NORMAL ! Et cela vaut pour tout le long de votre aventure entrepreneuriale et plus largement pour votre vie. Chaque personne va à son rythme, chaque personne est différente et unique par ses limites, ses talents et ses impératifs. NE VOUS COMPAREZ JAMAIS AUX AUTRES ! N’allez pas regarder ce que votre voisine fait, comment elle évolue, ce qu’elle propose etc. À moins d’être dans une optique d’inspiration et d’encouragement, cela ne vous servira à rien. Se comparer aux autres ne mène nulle part et n’est tellement pas pertinent ! Certaines personnes avancent plus vite parce qu’elles travaillent plus mais certaines personnes avancent plus vite car elles ont simplement la chance d’avoir des conditions plus avantageuses (aides des banques, héritage, famille/amis/partenaire qui aident…) ! Par exemple, serait-ce pertinent de comparer l’évolution d’une étudiante, d’une jeune active et d’une jeune maman qui se lanceraient ? NON ! Chacune aura des charges différentes, une disponibilité qui lui sera propre selon ses impératifs et un investissement différent. Alors ne vous perdez pas dans la comparaison ! En plus, les jugements sont d’autant plus faussés aujourd’hui avec les réseaux sociaux, où évidemment, chacun ne montre que ce qu’il a de plus beau. 

Je vous dis tout cela car c’est le mantra que j’applique tous les jours dans ma vie et je m’en porte très bien ! Je sais par exemple que je ne suis pas toujours la première partout mais que j’ai le mérite d’être seule. VRAIMENT SEULE. Je suis le seul investisseurs de ma boite, tout vient de moi. Je n’ai pas de mari, ni de famille ni de meilleure amie qui investit. Je n’ai pas d’associé. Alors parfois oui, je mets plus de temps et je ne suis pas la première à proposer un service parce que je dois me débrouiller seule et ça me va ! Ça ne me dérange pas que d’autres aillent plus vite, tout simplement parce que je ne me compare pas constamment aux autres. Tout ce que je sais, c’est qu’aujourd’hui je peux prendre soin de mes enfants, de ma mère et de ma famille sans m’inquiéter. Alors croyez-moi : c’est possible ! Si aujourd’hui j’ai réussi à être une des premières dans ce métier en étant seule, vous pouvez aussi ! Il n’y a plus d’excuse. Vous irez à votre rythme, et c’est très bien ! Faites-vous confiance, lancez-vous, travaillez et vous verrez !


Travailler et se créer un fichier client, économiser et investir dans les formations.


Si vous vous demandez à quoi correspond 20 clientes, cela correspond à seulement 1 cliente par jour pendant 1 mois (sans les week-end !). Rendez-vous bien compte de l’or que vous avez entre les doigts : avec une prestation à 50€, sans travailler les week-end, au bout d’1 mois d’activité vous pourrez donc déjà gagner 1000€ ! Imaginez si vous passez à 2 clientes par jour, toujours sans les week-end, vous atteindrez un CA à 2000€/mois. Vous avez donc bien compris comment ça fonctionne, plus vous prendrez de clientes, plus vous augmenterez votre CA. Alors veillez à donner votre meilleur à chaque prestation et à satisfaire chaque cliente pour en ramener de nouvelles. Dans l’esthétisme, avoir de bons retours et une bonne réputation est indispensable ! Perfectionnez-vous au fur et à mesure des poses et gagnez en confiance. Le bouche à oreille va très vite (dans le bon comme dans le mauvais sens) et vous permettra de créer votre communauté et vos clientes régulières. Ce fichier client est très important alors en parallèle des prestations à proprement parler, travaillez votre communication ! Si vous ne pouvez pas vous permettre d’investir financièrement dans la communication, investissez du temps : gérez comme il faut votre page Facebook, soyez réactive, répondez aux commentaires, créez un joli compte Instagram, ayez un joli feed… Les réseaux sociaux seront vos meilleurs amis ! En parallèle, n’hésitez pas à créer des cartes fidélité.

Pour rappel, au début de mon activité, je me suis lancée dans l’extension de cils simplement pour me faire de l’argent et avoir un revenu pour ma famille. Puisque je n’envisageais pas forcément d’évoluer et que je n’avais pas encore la mentalité d’entrepreneuse que j’ai aujourd’hui, je n’ai pas de suite eu le réflexe de mettre de l’argent de côté.  Vous serez peut-être dans le même cas que moi, alors rappelez-vous que c’est normal, chacun avance à son rythme. Réglez vos dettes, faites-vous plaisir si vous en avez besoin et appréciez vos premières réussites. Normalement, il arrivera un moment où votre activité vous rapportera assez d’argent pour pouvoir commencer à économiser, il n'y a pas de date exacte pour crée un fichier client, comme je vous l'ai dit chacun son rythme et sa détermination. L’argent que vous gagnerez pourra rapidement vous monter à la tête car vous pourrez facilement vous faire 500€ par jour. Mais si vous savez d’ores et déjà que vous souhaitez évoluer en salon par exemple, alors économisez. Le but est d’économiser pour faire des formations. Elles sont de véritables actifs c’est-à-dire qu’elles vous permettront d’acquérir de nouvelles compétences, de proposer de nouvelles prestations, de toucher plus de clientes et d’augmenter votre CA.

Pour faire la formation Volume russe qui coûte 650€, je vous conseille de mettre de côté 200€ chaque mois. Si vous suivez cette stratégie, en 3 ou 4 mois vous aurez économisé assez.

Cela est largement faisable puisqu’avec seulement 2 clientes par jour pendant 1 mois (sans les week-end), vous aurez un CA de 2000€. Même après le paiement de vos cotisations (22% du CA = 440€) et l’achat du matériel (env. 300€), vous vous dégagerez plus qu’un SMIC. Imaginez si vous avez plus de 2 clientes par jours ! Cette formation Volume russe vous permettra d’acquérir des compétences avancées et de proposer par la suite des poses de volume 2D et 3D que vous pouvez facturer plus chères (min. 70€ pour une pose 2D et 90€ pour une pose volume russe).

Naturellement, si vous travaillez bien, vous gagnerez en clientèle.

La prochaine étape sera de créer une enveloppe de 2500€ pour réaliser une formation Microblading/microshading. Selon le nombre de clientes que vous aurez, mettez mensuellement le plus d’argent possible. Vous pourrez vous permettre de mettre 250€/mois en 10mois, vous aurez atteint votre objectif.

Chez Zineb Gabriel Academy, nous vous proposons une formation Microblading/microshading intensive sur 4 jours à la suite de laquelle vous saurez réaliser les 2 techniques de tatouage sourcils. De plus, nous vous formons dans l’acquisition des bases sur la création et la gestion d’entreprise !

N’hésitez pas à consulter le programme de cette formation. Avec un minimum de 200€ pour 2h de travail (c’est à vous de fixer le prix de votre prestation !), les prestations de tatouage semi-permanents de sourcils seront de véritables atouts, voire indispensables, pour votre évolution si vous souhaitez gagner votre vie grâce à l’embellissement du regard. 

Avec la trame que je vous propose aujourd’hui, avec le système des enveloppes pour les formations et une bonne fidélisation des clientes, en un an et demi vous aurez développé vos compétences, vous aurez validé trois grosses formations et vous vous serez créé un véritable fichier clients.

Moi j’ai mis 4ans à ouvrir mon salon car je n’ai pas été accompagnée. Le but de mon article est sincèrement de vous faire économiser du temps dans votre évolution en vous donnant les conseils que je peux vous fournir avec le recul que j’ai et en vous donnant les étapes à suivre pour faire grandir votre activité. Vous ferez inévitablement des erreurs, et c’est elles qui vous feront grandir mais une grosse partie des erreurs vous les éviterez grâce à la stratégie que je vous donne. Cependant n’oubliez pas : on commence petit, on travaille dur et on patiente. On ne saute pas les étapes et les choses arriveront à point à qui sait attendre.

Le but n’est pas d’être la première mais de perdurer. 


Évoluer en salon.


Avec 4 ans d’activité à domicile et de nombreux ratés car je n’étais pas accompagnée, j’ai petit à petit forgé mon caractère entrepreneurial en me relevant à chaque fois et j’ai grandi. Lorsque j’arrivais à gagner minimum 4000€/mois, j’ai voulu ouvrir mon salon. Malgré ce beau CA, pour celles qui ont lu mon article précédent, vous savez que l’Adie a refusé de financer mon projet (à l’époque j’avais demandé une aide de 10 000€). Du coup, il fallait que je trouve toute seule un propriétaire qui accepterait de me louer un local. Quand j’ai trouvé le local qui me plaisait, on m’a demandé le double du loyer pour prouver ma solvabilité (env. 2000€). Comme j’ai dit : quand on veut on peut ! Alors j’ai travaillé de 8h à 22h week-end compris pendant une semaine pour répondre à leur requête. Puis, avec l’enveloppe de 5000€ que je m’étais créée en parallèle, j’ai réalisé les premiers travaux avec l’aide de ma famille. Évidemment, vous vous doutez que les travaux ont été réalisés handmaid ahah !  Puisqu’on est bricoleurs dans la famille et qu’on avait un petit budget, on a tout refait nous-mêmes. Et vous savez quoi ? Dès que je n'étais pas dans le salon à faire des travaux, je prenais des clientes car je me devais de tenir mes engagements financiers et je ne pouvais pas me permettre de perdre l’argent.


Voici mes conseils pour celles qui souhaitent ouvrir leur salon et donc louer un local :

  • Privilégiez le particulier à particulier si vous n’avez pas de garant,
  • Préparez en avance votre dossier pour être la première à le soumettre,
  • Prévoyez une enveloppe équivalente au double voire au triple du loyer - cette somme vous est souvent demandé en gage de preuve de solvabilité,
  • Préparer un business plan à présenter au propriétaire - c’est toujours mieux de présenter au propriétaire ce que vous comptez faire du local. Vous pouvez facilement trouver sur internet comment réaliser un business plan ou alors n’hésitez pas à prendre contact avec un cabinet de comptable.

J’espère vous avoir donner les billes pour commencer ! No more excuse ! En écrivant cet article, de nombreux souvenirs ont jailli de ma mémoire, des bons comme des mauvais. Ce que je peux vous assurer, c’est que si vous travaillez encore et encore, il n’y a que de bonnes choses qui peuvent ressortir. Les issues de votre travail ne seront pas toujours celles que vous espériez mais il y aura toujours du bon dans vos erreurs ! Ne cherchez pas à brûler les étapes et à être au sommet dès le départ. Ne pensez pas aussi gagner votre vie grâce à votre activité sans vous casser la gueule des tonnes de fois.

Rappelez-vous qu’un imprévu ne doit pas remettre en question tout votre parcours !


Comme je vous l’ai déjà souhaité, je vous souhaite plein de succès <3




Nous sommes entièrement conformes aux lois RGPD. Nous nous engageons à protéger vos données et à protéger vos droits à la vie privée.